Bruxelles-propreté: 8,5 millions d’euros de déficit budgétaire, les chiffres d’une bombe politique à retardement

492 agents ont été recrutés en cinq ans.
492 agents ont été recrutés en cinq ans. - D.R.

Les Bruxellois en font l’expérience régulièrement : l’agence Bruxelles-Propreté, chargée notamment de la collecte des déchets, est peu efficace. L’administration souffre de lourds maux (dérapage budgétaire, graves dysfonctionnements de gestion et manque de stratégie).

« Une bombe à retardement », juge une source du Soir. « Une belle pétaudière », résume une autre. « Le dossier est pourri pour la prochaine législature », continue-t-on encore. Deux personnes sont au centre des critiques : Vincent Jumeau, directeur général, et Fadila Laanan (PS), secrétaire d’Etat de tutelle. Entre les deux, la rupture est consommée. Et les urgences s’accumulent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct