Tour de France: les coulisses de l’organisation du départ d’étape à Binche

Le bourgmestre Laurent Devin a mis les petits plats dans les grands pour convaincre ASO, entre carnaval et vélo.
Le bourgmestre Laurent Devin a mis les petits plats dans les grands pour convaincre ASO, entre carnaval et vélo. - Olivier Polet.

Tout est dit dans le programme officiel du Tour : Christian Prudhomme y parle de Binche comme d’une « place forte du cyclisme wallon ». Les amateurs de vieilles pierres verront dans ces quelques mots une référence aux remparts qui font la fierté de la ville. Mais les férus de sport et d’histoire populaire auront vite fait le lien avec le glorieux passé cycliste de la cité des gilles, depuis la première édition de Binche-Chimay-Binche en 1910 – malgré une histoire en pointillé, la course a trouvé sa place dans le calendrier international – jusqu’au championnat de Belgique organisé ici en 2018.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct