Comment les 28 pays européens se sont empêtrés dans leurs divisions

Angela Merkel quitte le sommet ce lundi alors qu’Emmanuel Macron s’explique face à la presse.
Angela Merkel quitte le sommet ce lundi alors qu’Emmanuel Macron s’explique face à la presse. - AFP

Et maintenant docteur ? Le problème, c’est qu’il n’y a pas de docteur qui dispose de la science, ni du remède pour traiter l’inextricable confusion dans laquelle se sont plongés les 28 chefs d’Etat ou de gouvernement de l’Union européenne. Ils ont échoué à s’entendre sur les nominations aux « top jobs » à l’issue d’un sommet européen extraordinaire qui a duré, en incluant ses réunions préparatoires, une trentaine d’heures ininterrompues de dimanche matin à lundi midi, lorsque le président du Conseil européen Donald Tusk l’a ajourné jusqu’à une reprise prévue pour ce mardi à 11 heures. Pour comprendre comment on en est arrivé là, remonter des causes immédiates aux causes plus anciennes et fondamentales est peut-être la meilleure manière…

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct