Guillermo Mordillo est parti sans un bruit

Guillermo Mordillo est parti sans un bruit
AFP.

Le dessinateur humoristique argentin Guillermo Mordillo était un maître du silence et de l’humour sans bulles. Il est mort à l’âge de 86 ans sur l’île espagnole de Majorque, après avoir fait un malaise dans un restaurant de Palma de Majorque.

Un taureau bottant les fesses d’un torero triomphant, un terrain de foot avec autant de joueurs que de ballons, une girafe amoureuse d’un éléphant, un coq et sa poule qui rêvent d’une lune en forme d’œuf : sa poésie de l’absurde a marqué des générations de lecteurs de Lui, Paris-Match, Marie-Claire ou encore Pif Gadget. Originaire de Buenos Aires, il définissait son humour noir comme une forme de « tendresse de la peur ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct