Climat: des vagues de chaleur cinq fois plus fréquentes

Des experts pointent clairement le réchauffement climatique pour expliquer la répétition des vagues de chaleur comme celle de la semaine dernière.
Des experts pointent clairement le réchauffement climatique pour expliquer la répétition des vagues de chaleur comme celle de la semaine dernière. - AFP.

Les scientifiques sont des gens généralement prudents. Particulièrement lorsqu’il s’agit d’attribuer la responsabilité d’un événement extrême ponctuel au changement climatique. Pourtant, des experts européens du climat ont fait leur calcul après la vague de chaleur qui, au mois de juin, a particulièrement affecté le sud de la France, la péninsule Ibérique et l’Europe centrale.

Selon eux, le réchauffement climatique global déjà observé (+1ºC environ) a rendu de telles vagues de chaleur au moins cinq fois plus probables, donc plus fréquentes.

Le 28 juin, la température avait atteint le record historique de 45,9ºC au petit village de Gallargues-le-Montueux, près de Nîmes à la limite du Gard et de l’Hérault. Le précédent record était de 44,1ºC en France métropolitaine. De nombreuses régions européennes ont connu leurs propres records. En Suisse, en Autriche, en Italie, en République tchèque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct