Nicolas Gavory, un gros mental au service du Standard

Nicolas Gavory, un gros mental au service du Standard

«  Ce n’est pas les Jeux Olympiques ici… » Obbi Oulare, qui commence à tirer la langue, ne peut s‘empêcher de pointer du doigt Renaat Philippaerts, le préparateur physique du Standard, qui a décidé de terminer la séance d‘entraînement matinale par de la course aux seuils, à charge pour les joueurs, répartis en groupes, de franchir plusieurs points à des vitesses définies. Nicolas Gavory, lui, ne semble guère trop souffrir. « J’essaie toujours de donner le maximum sur le terrain », explique tout de go le nouveau venu. « Si on ne donne rien, on ne reçoit rien dans la vie. Cristiano Ronaldo a beaucoup de talent, mais c’est un bosseur acharné qui, sans le travail, ne serait pas arrivé là où il en est… »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct