Laurel et Hardy, deux génies

Laurel et Hardy, deux génies
D.R.

Envie de cartonner à la rentrée avec le coup du doigt dans l’œil, du pied au tibia, du pouce briquet ? Même s’il y a risque qu’on vous botte les fesses… Vous avez deux mois pour vous entraîner avec deux maîtres en espièglerie, clowns géniaux qui ont formé le duo comique mythique du siècle passé. Un gros et un maigre. Un joufflu qui roule les mécaniques, et un lunaire qui semble venir d’une autre planète. D’un côté, Laurel, d’apparence timide et fluette ; de l’autre, Hardy, obèse depuis l’enfance. De vraies têtes de pioche expertes dans l’art des batailles de tartes à la crème, bousculant joyeusement l’ordre établi. Le court-métrage, muet ou parlant selon la période, est leur longueur de prédilection, avec un comique avant tout visuel. Il suffit de voir leurs deux silhouettes chapeautées melon pour commencer à sourire. Entre eux s’opère un rapport de force et de protection, avec des bagarres homériques, dévastatrices, mais toujours polies et quasi symphoniques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct