La Belgique, cette bonne blague

«
Je n’ai voulu choquer personne
», explique Liesbeth Homans qui refuse cependant de présenter des excuses
: on peut rire quand même
?
« Je n’ai voulu choquer personne », explique Liesbeth Homans qui refuse cependant de présenter des excuses : on peut rire quand même ? - Photo News

L’heure est aux femmes. A l’Europe, pour la présidence de la Commission et de la Banque Centrale européenne, mais aussi pour le sommet de la Flandre. Goûtons notre plaisir et n’ergotons pas sur le fait qu’Ursula von der Leyen est sortie du chapeau faute pour les États membres concernés de s’être mis d’accord sur les hommes qui leur étaient proposés, ou que la Flandre a confié son destin à une femme pour terminer le mandat d’un homme, Geert Bourgeois, parti vers le Parlement européen.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct