Hautes fonctions européennes: Manfred Weber dénonce un «axe Macron-Orban» derrière son échec

Manfred Weber
Manfred Weber - EPA

L’Allemand Manfred Weber, candidat malheureux à la présidence de la Commission européenne, s’en est pris jeudi vertement à un « axe Macron-Orban », accusé d’avoir « balayé d’un revers de main » les résultats des élections européennes.

M. Weber, membre de la droite bavaroise, était la tête de liste des conservateurs européens et aurait dû, si le système des Spitzenkandidaten avait été appliqué, prendre la présidence de la Commission. Mais il s’est heurté à un tir de barrage, en particulier du président français Emmanuel Macron, mais aussi du Premier ministre hongrois Viktor Orban, avec lequel M. Weber a échangé des attaques durant la campagne électorale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct