Cancer d’enfants: une nouvelle cible majeure dévoilée

Rares, les cancers spécifiquement pédiatriques ne récoltent que peu d’intérêt des firmes pharmaceutiques. © Bruno Dalimonte.
Rares, les cancers spécifiquement pédiatriques ne récoltent que peu d’intérêt des firmes pharmaceutiques. © Bruno Dalimonte.

Comment ne tuer que les cellules cancéreuses en épargnant les cellules saines ? C’est tout l’enjeu de la recherche fondamentale qui décrypte les procédures de survie et de développement des cancers pour mieux essayer de leur barrer la route. C’est précisément ce que vient de réaliser Anabelle Decottignies, chercheuse UCLouvain, en trouvant une piste sérieuse qui permettrait de tuer les cellules cancéreuses, notamment chez les enfants, sans atteindre les cellules saines. Des résultats publiés cette semaine dans la revue scientifique de référence Molecular Cell.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct