Charleroi: à 38 ans, Penneteau ne voulait pas arrêter de jouer

Nicolas Penneteau, ici aux côtés d’Enes Saglik lors d’un entraînement. @News
Nicolas Penneteau, ici aux côtés d’Enes Saglik lors d’un entraînement. @News

Arrivé au Sporting de Charleroi durant l’été 2014, Nicolas Penneteau ne compte pas, à 38 ans, raccrocher les gants. Et s’il n’est officiellement plus sous contrat avec le Sporting, il tient à clarifier les choses tout de suite. « Je n’ai pas encore resigné mais honnêtement, c’est juste une question administrative. J’ai besoin d’un peu de temps pour régler des petits soucis en France. Mais avec le club, il n’y a aucun problème, le contrat est là et on le signera dès que tout sera OK. »

Mais alors que la collaboration avec Michel Iannacone a pris fin en juin, le Corse a été invité par la direction à reprendre le rôle d’entraîneur des gardiens. « On me l’a proposé à la reprise, oui. Il y a eu une discussion avec le coach et le club. On a senti que j’en avais toujours un peu dans les jambes pour pouvoir encore donner un coup de main (NDLR : au poste de gardien de but), cette décision était donc assez logique. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct