Euro de basket: une erreur des Cats sourit à la France

Jana Raman (confrontée à Miyem) a été le catalyseur de la révolte belge. @Belga
Jana Raman (confrontée à Miyem) a été le catalyseur de la révolte belge. @Belga

On peut gagner avant la prolongation, on tenait cette victoire : c’est ça la plus grande déception », résume Kim Mestdagh, dégoûtée de l’issue fatale aux Belges dans ces 5 dernières minutes. « On n’en avait plus la force, en tout cas personnellement », reconnaît Julie Allemand. « C’est une énorme désillusion », résume leur coach, Philip Mestdagh.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct