Les murs de pierre sèche, patrimoine séculaire méconnu

Pendant 15 jours, des jeunes invités par les Compagnons Bâtisseurs belges vont reconstruire un mur de soutènement à Houffalize, pour un futur jardin collectif.
Pendant 15 jours, des jeunes invités par les Compagnons Bâtisseurs belges vont reconstruire un mur de soutènement à Houffalize, pour un futur jardin collectif. - J.-L. B.

Les murs de pierre sèche ne sont pas l’apanage des seules régions du Sud de la France, de l’Irlande ou de l’Ecosse, où les terrasses d’anciens jardins et vignobles tenus par ces murs séculaires ou jouant aussi un rôle de clôture pour le bétail semblent être d’un autre horizon pour la Wallonie.

Mais ces murs ont une aura incontestable. Pour preuve, en novembre 2018, l’Unesco a reconnu comme patrimoine immatériel cette technique ancestrale de maintien des terres et de cloisonnement des parcelles, à l’initiative de huit pays, mais pas de la Belgique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct