Dernière ligne droite à Bruxelles

A Bruxelles, les négociateurs ont presque bouclé quelques gros chapitres du futur accord gouvernemental : mobilité, emploi, économie, logement. « Presque » parce qu’il reste des points « entre crochets », synonymes de désaccords entre partenaires (socialistes, écologistes, Open VLD et Défi). Ceux-là mêmes qu’on garde pour la fin de la négociation. Rien d’insurmontable, nous assure-t-on, mais des dossiers qui nécessitent encore des arbitrages.

Avant d’en arriver là, les six formations politiques doivent encore discuter urbanisme, développement territorial, environnement, gouvernance, social et santé. Autour de la table, l’espoir subsiste de terminer une première lecture pour mercredi, l’agenda de cette semaine est d’ailleurs « dense ». Jeudi, une pause est toutefois prévue, pour permettre aux néerlandophones d’honorer leurs obligations du 11 juillet, fête flamande. Les francophones en profiteront pour conclure leurs discussions pour la Commission communautaire française (Cocof).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct