Au festival d’Avignon, le présent est omniprésent

Au festival d’Avignon, le présent est omniprésent
Christophe Raynaud de Lage

Une metteuse en scène qui vient expliquer son spectacle sur scène avant de commencer celui-ci, des acteurs qui ne montent sur le plateau que pour venir saluer face au tonnerre d’applaudissements d’une salle conquise… voici deux des aspects inattendus de la nouvelle création de Christiane Jatahy, Le présent qui déborde – Notre Odyssée II.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct