La Californie mal préparée aux séismes

Les deux secousses de la semaine sont un rappel de la menace globale qui pèse sur la région.
Les deux secousses de la semaine sont un rappel de la menace globale qui pèse sur la région. - reuters

Après le tremblement de terre de jeudi qui a secoué le sud de la Californie, Cristina Alhamad avait préparé un sac d’affaires pour son bébé d’un mois et l’avait placé près de la porte, pour pouvoir évacuer rapidement. Mais vendredi, dans la panique qui a suivi le second séisme, encore plus puissant que le premier, elle a fui en l’oubliant.

Comme elle, les habitants de Californie ont grandi avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête : la peur du « Big One », ce séisme d’une magnitude telle qu’il devrait dévaster la Californie, Etat placé sur la faille de San Andreas et régulièrement sujet aux secousses, plus ou moins dangereuses.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct