Dos au mur, l’Iran cherche le compromis avec un Trump intransigeant

Trump avertit les Iraniens, leurs menaces pourraient leur revenir
: «
elles vous reviendront en boomerang, comme jamais personne ne l’a ressenti auparavant.
»
Trump avertit les Iraniens, leurs menaces pourraient leur revenir : « elles vous reviendront en boomerang, comme jamais personne ne l’a ressenti auparavant. » - AFP

Vers l’abîme, à pas comptés : l’Iran a mis ses menaces à exécution ce dimanche, en s’affranchissant du corset imposé par l’accord sur le nucléaire de Vienne de 2015, concernant son programme d’enrichissement de l’uranium. Ce dernier devait reprendre à un taux supérieur à celui autorisé de 3,67 %, et atteindre 5 %, comme l’annonçait, le mercredi 3 juillet, le président iranien Hassan Rohani, en réaction au retrait américain du pacte et au rétablissement de sanctions contre Téhéran par Washington.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct