lesoirimmo

France: une loi déjà controversée contre la haine en ligne

Victime régulière d’insultes à cause de sa couleur de peau, la députée Laetitia Avia veut obliger les plateformes à retirer rapidement les contenus litigieux.
Victime régulière d’insultes à cause de sa couleur de peau, la députée Laetitia Avia veut obliger les plateformes à retirer rapidement les contenus litigieux. - AFP.

La haine sur internet, elle connaît. Tous les jours, Laetitia Avia la subit du seul fait d’être noire. « Sale négresse de merde », est l’une des insultes qu’elle vient encore récemment d’endurer. Cette jeune députée de la République en marche n’en a mis que plus de conviction dans la loi qu’elle a concoctée et qui sera votée ce mardi par l’Assemblée nationale française. Le texte obligera les plateformes à retirer les contenus litigieux endéans les 24 heures, sous peine d’une lourde amende qui pourrait aller jusqu’à 1,25 million d’euros. Sont concernés : les messages haineux qui visent l’appartenance ethnique, la religion, l’orientation sexuelle, le genre, ou le handicap. Mais aussi ceux qui peuvent s’assimiler à de la provocation au terrorisme ou à de la pédopornographie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct