Le vrai ou faux: l’e-book que vous avez «acheté» vous appartient-il?

Le distributeur fournit à l’«
acheteur
» un droit d’utilisation, pas un contenu.
Le distributeur fournit à l’« acheteur » un droit d’utilisation, pas un contenu. - AFP.

Faux

L’e-book que vous avez acheté, par exemple, sur Amazon, ou l’album de votre groupe préféré acquis par le passé sur iTunes, vous ne les possédez pas. Ils ne vous appartiennent pas.

Sans doute avez-vous cliqué sur « Acheter maintenant », mais, en réalité, vous n’avez acquis qu’un droit d’utilisation.

C’est – plus exactement : c’était – pareil sur Microsoft Store. Le géant américain a en effet décidé de cesser la vente de livres numériques – une activité lancée en 2017, qui, visiblement, n’a pas connu le succès escompté.

Depuis l’annonce de la décision, en avril, Microsoft ne vend plus de livres numériques ; et d’ici à la fin de ce mois, le serveur sera éteint.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct