Avec «Zero impunity», un cinéma d’impact social, activiste et militant

Où l’on suit une jeune victime syrienne.
Où l’on suit une jeune victime syrienne. - D.R.

Le Luxembourgeois Stéphane Hueber-Blies forme avec son frère Nicolas un duo d’auteurs/réalisateurs œuvrant dans ce qu’ils appellent le cinéma d’impact social. L’impact de leur dernier film en date, c’est celui d’un coup de poing dans le plexus : sous un format hybride où se mélangent animation, prises de vues live et « nouveaux médias », Zero impunity dénonce les violences sexuelles perpétrées en Syrie, en Irak, en Ukraine, en République démocratique du Congo…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct