Elections 2019: le MR se dit prêt à négocier «sérieusement»

Willy Borsus et Charles Michel attendent d’être invités à discuter.
Willy Borsus et Charles Michel attendent d’être invités à discuter. - Photo News.

L’opération de fauchage tardif se poursuit dans le champ de coquelicots entretenu depuis plusieurs semaines par le PS et Ecolo, en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Après le PTB dimanche, le MR s’est prononcé ce lundi sur les lignes directrices rédigées par les rouges et les verts en vue de la mise en place de gouvernements minoritaires nourris des apports de la société civile et soutenus politiquement de l’extérieur.

En un mot et sans surprise : c’est non ! A sa manière, le ministre régional Jean-Luc Crucke avait tué tout suspense en début de journée : « Le coquelicot, c’est game over ! »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct