Le CDH s’accroche à ses convictions: ce sera l’opposition et rien d’autre

Maxime Prévot, président des démocrates humanistes, dit non au coquelicot.
Maxime Prévot, président des démocrates humanistes, dit non au coquelicot. - Pierre-Yves Thienpont.

La courte saison du coquelicot wallon touche décidément à sa fin : après le PTB et le MR, le CDH a décidé ce mardi de ne pas soutenir la démarche menée par le PS et Ecolo et incarnée par des lignes stratégiques pour la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles. Maigre consolation au passage pour les auteurs de ces notes, toutefois : Défi se déclare « favorable à négocier » sur cette base, là où il est représenté, c’est-à-dire au parlement de la Fédération. Avec trois élus, le parti amarante n’y est cependant pas assez puissant pour contribuer à une majorité tripartite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct