lesoirimmo

Un Neil Young intemporel à Anvers

Le buffle rugit toujours. © MATHIEU GOLINVAUX
Le buffle rugit toujours. © MATHIEU GOLINVAUX

Critique

Comme il y a tout juste trois ans au même endroit, le dernier balcon de la salle est vide mais qu’à cela ne tienne, un concert de Neil Young sera toujours un événement. Il était à Woodstock il y a cinquante ans mais lui, son truc, ce n’est pas trop la nostalgie camarade. Il préfère toujours rugir avec ses grattes électriques et s’entourer dorénavant d’un groupe de gamins, les Promise of the Real.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct