Comment la nourriture s’est réinventée dans les festivals

Seppe Nobels (Graanmarkt 13) a été associé cette année au festival Paradise City, où il a promu les légumes et les circuits courts.
Seppe Nobels (Graanmarkt 13) a été associé cette année au festival Paradise City, où il a promu les légumes et les circuits courts. - D.R.

Il n’est pas si loin le temps où, pour se nourrir et se désaltérer en festival, il fallait se résigner à avaler un hamburger ou un hot-dog à la provenance incertaine, des frites falotes, une pizza bien grasse, un cornet de pâtes, un soda ou une bière plate. Certes, ce menu full gluten et lipides reste de mise pour les irréductibles, mais il semblerait que les fins becs ont petit à petit changé la donne.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct