lesoirimmo

Mairie de Paris: Benjamin Griveaux, sans grand boulevard

Benjamin Griveaux se préparait depuis longtemps
: c’est pour conquérir Paris qu’il avait demandé (et obtenu) de quitter le gouvernement en mars.
Benjamin Griveaux se préparait depuis longtemps : c’est pour conquérir Paris qu’il avait demandé (et obtenu) de quitter le gouvernement en mars. - Reuters.

Il n’y aura pas eu de coup de théâtre. Malgré la percée de son challenger, ces derniers jours, c’est bien le favori Benjamin Griveaux qui a été désigné mercredi soir comme prétendant officiel de la majorité à la mairie de Paris. L’ancien porte-parole du gouvernement, soutien de la première heure d’Emmanuel Macron, a été préféré au mathématicien Cédric Villani. Le lauréat de la médaille Fields, qui avait reçu le soutien de l’ancien secrétaire d’Etat Mounir Mahjoubi, a acté sa défaite mercredi soir sur Twitter, avant même que le résultat soit officiellement proclamé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct