Michael O’Leary au «Soir»: «Les gens sont surtout en faveur de l’environnement quand quelqu’un paye pour eux»

Michael O'Leary
: «
l’aviation est le seul secteur à s’être engagé à réduire ses émissions.
»
Michael O'Leary : « l’aviation est le seul secteur à s’être engagé à réduire ses émissions. » - belga

Les compagnies aériennes européennes, réunies dans l’association Airlines for Europe (A4E), ne veulent plus passer pour les profiteuses d’un système environnementalement déficient. Elles se rendent compte, aujourd’hui, qu’elles ne doivent pas laisser dire qu’elles ne paient pas de taxes, qu’elles sont privilégiées, etc. Réunie à Bruxelles, leur association, actuellement présidée par Michael O’Leary, le patron de Ryanair, souligne que ses membres vont payer, en 2019, 5 milliards de taxes dont 590 millions de taxes CO2 via le système européen d’échange d’émissions (ETS), qu’ils vont investir, d’ici 2030, 169 milliards d’euros en nouvelles technologies favorables à l’environnement, dont 800 nouveaux avions moins polluants et que le système mondial Corsia va compenser plus de 2,5 milliards de tonnes de CO2 entre 2021 et 2035.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct