Malines en D1A: un an après, le dur réveil du football belge

Quelques personnes sont parfois condamnées mais presque jamais les clubs. La faute avant tout à un football belge qui reste dans l’entre-soi et l’opacité.
Quelques personnes sont parfois condamnées mais presque jamais les clubs. La faute avant tout à un football belge qui reste dans l’entre-soi et l’opacité. - Belga

Voici un an jour pour jour, la Belgique se réveillait groggy mais fière après l’élimination des Diables rouges face à la France en demi-finale de la Coupe du monde. Pendant un mois, les joueurs avaient fait vibrer tout un peuple et placé le football belge sur la carte du monde. Douze mois plus tard, le retour de manivelle est particulièrement violent pour le petit monde du ballon rond. Depuis le 10 octobre dernier, l’euphorie ambiante a fait place au Footbelgate.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct