Le clignotant «je reviens, je ne reviens pas» de Marion Maréchal agace le Rassemblement national

Marion Maréchal.
Marion Maréchal. - AFP

Tout ça, c’est archi-off. Surtout, ne me citez pas. » Depuis plusieurs semaines, la simple mention de Marion Maréchal suffit à prostrer les cadres du Rassemblement national dans une prudente réserve. La succession de cartes postales distillée par l’ex-députée du Vaucluse, toujours retirée de la vie politique, intrigue. Autant qu’elle interpelle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct