Consommation responsable: le thon, c’est bon dans l’assiette mais moche pour la planète

Comment choisir son thon dans les supermarchés
? La question n’est pas évidente car si pour le thon frais la loi impose la présence d’une série d’informations, l’origine du thon en boîte reste vague.
Comment choisir son thon dans les supermarchés ? La question n’est pas évidente car si pour le thon frais la loi impose la présence d’une série d’informations, l’origine du thon en boîte reste vague. - Bruno Dalimonte.

Près de 24,3 kilogrammes de poisson. C’est ce que consomme en moyenne chacun des 500 millions d’Européens chaque année, d’après un rapport de l’organisation New Economics Foundation. « C’est plus que ce que nos mers et nos océans peuvent offrir », estime Jessica Nibelle, porte-parole de WWF Belgique. Ainsi, le 9 juillet dernier, tous les pays de l’UE avaient déjà épuisé leurs stocks de poissons sauvages ou issus de l’aquaculture. A ce jour et pour le reste de l’année, l’Europe dépend donc de la production extra-européenne si elle veut satisfaire l’appétit de ses résidents. Un comportement qui pousse à la surpêche de nombreuses espèces aquatiques, comme le thon.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct