Tour de France: l’émancipation de Teuns à la Planche des Belles Filles

Tour de France: l’émancipation de Teuns à la Planche des Belles Filles

Le cyclisme belge a vécu jeudi une journée particulière, dont il ne soupçonnait sans doute pas la portée au moment d’affronter la très prometteuse étape des Vosges.

Certes, chez Lotto, on s’était empressé de déterminer la tactique à tout le monde, et donc à la concurrence, ce qui n’empêcha pas les frères Yates de notre univers (mais en plus comiques), Wellens et De Gendt, de partir dans l’échappée et d’y animer la bagarre presque jusqu’au bout.

Dans leur sillage, Xandio Meurisse (Wanty-Gobert) et Dylan Teuns (Bahrein) ont aussi cassé la baraque et, dans la foulée, les ambitions françaises percutées par la perte du maillot jaune d’Alaphilippe, le pari manqué de Pinot et la désillusion de Bardet au général.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct