Le CDH n’a pas l’intention de «se faire avaler par un autre parti», indique Maxime Prévot

Le CDH n’a pas l’intention de «se faire avaler par un autre parti», indique Maxime Prévot
Roger Milutin

L’objectif de la refondation du CDH que le président, Maxime Prévot, entamera à la rentrée n’est pas d’intégrer un autre parti, a-t-il expliqué dans une lettre adressée à la fin juin aux militants.

Ada Greoli (CDH) dénonce la note coquelicot : « On a instrumentalisé la société civile »

« L’objectif n’est pas de se faire avaler par un autre parti mais bien de nous réinventer pour nous-mêmes et de proposer un projet centriste fort et porteur de solutions aux citoyens », déclare-t-il dans cette lettre obtenue vendredi par l’agence Belga, à l’heure où les supputations vont bon train sur la reconstitution du centre dans le paysage politique francophone.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct