Magistrats, avocats, «société civile réelle»

Magistrats, avocats, «société civile réelle»
Zumapress

Le mémorandum adressé par le Conseil consultatif de la magistrature (CCM) aux informateurs royaux confère au terme décrié de « lobbying » qu’il revendique une incontestable noblesse.

Cette institution fédérale représentative de tous les magistrats du siège et du parquet revendique avec force d’être entendue par les informateurs royaux, et ultérieurement par les partis appelés à former un nouveau gouvernement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct