Brexit: «Sans Boris Johnson, Vote Leave n’aurait jamais gagné le référendum»

Pour Matthew Elliott, «
Boris Johnson inspirera confiance lors des négociations sur le Brexit, sans s’enliser dans les détails, ce qui permettra de sortir le processus de l’ornière
». © Reuters.
Pour Matthew Elliott, « Boris Johnson inspirera confiance lors des négociations sur le Brexit, sans s’enliser dans les détails, ce qui permettra de sortir le processus de l’ornière ». © Reuters.

entretien

De l’avis général, Boris Johnson, favori de la course au leadership du parti conservateur et au poste de Premier ministre, a remporté la dernière rencontre télévisée qui opposait vendredi sur la BBC l’ancien bourgmestre de Londres à son challenger, le ministre des affaires étrangères, Jeremy Hunt. Et sauf surprise de taille, « Bo Jo » devrait remplacer Theresa May au 10 Downing Street dans le courant de la troisième semaine de juillet.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct