La pénurie de médicaments atteint des sommets

Le manque de médicaments se fait cruellement ressentir au sein de hôpitaux.
Le manque de médicaments se fait cruellement ressentir au sein de hôpitaux. - Pierre-Yves Thienpont.

Même les êtres humains à l’humeur la plus posée ont une limite. Quand, lundi dernier, les pharmaciens des plus grands hôpitaux du pays ont appris qu’ils manqueraient de Clamoxyl IV au moins jusqu’à la fin de l’année, la goutte a fait déborder le vase. Parce que l’amoxicilline (le principe actif du Clamoxyl) fait partie des antibiotiques de première nécessité, en particulier pour son spectre étroit et son faible coût. Il est inscrit par l’OMS sur la liste des médicaments indispensables. Et que les pénuries de médicaments se multiplient. Ce lundi matin, la liste de l’Agence du médicament se monte à 497 médicaments manquants. Pour des mois, peut-être pour des années.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct