Lashana Lynch, la nouvelle 007, une révolution pour James Bond

Enfin un agent qui résiste aux techniques de drague de Bond, James Bond. ©Reuters
Enfin un agent qui résiste aux techniques de drague de Bond, James Bond. ©Reuters

Dans sa tête, Ian Fleming le voyait mince (1 mètre 83 pour 76 kg), les cheveux noirs et courts, une mèche tombant sur le front, les yeux gris-bleu, une cicatrice verticale sur la joue droite et sur le dos de la main, la première lettre cyrillique du mot « Shpion » (espion, en russe), tatouée par un agent du Smersh.

Dans sa tête, 007 était un homme. C’était James Bond. Depuis 65 ans, sept acteurs se sont glissés dans sa peau, tous issus du Commonwealth, comme le voulait la règle imposée par la famille Broccoli. James a donc été tour à tour écossais (Sean Connery), australien (George Lazenby), gallois (Timothy Dalton), irlandais (Pierce Brosnan) et trois fois anglais (David Niven, Roger Moore et Daniel Craig).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct