Afrique du Sud: Jacob Zuma contre-attaque

Jacob Zuma devant la Commission d’enquête, lundi à Johannesbourg
: «
On m’a calomnié, on m’a présenté comme le roi des corrompus
».
Jacob Zuma devant la Commission d’enquête, lundi à Johannesbourg : « On m’a calomnié, on m’a présenté comme le roi des corrompus ». - AFP

Lors de sa première journée d’audition devant la commission présidée par le juge Zondo, Jacob Zuma s’est montré très combatif, malgré ses 77 ans. L’ancien chef d’Etat, au pouvoir de 2009 à 2018, est accusé d’avoir permis aux Gupta, des hommes d’affaires indiens, d’obtenir de nombreux contrats publics irréguliers et juteux, qui ont plongé l’Afrique du Sud dans une situation financière catastrophique - lire par ailleurs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct