Le petit-fils du monstre d’Auschwitz allié au survivant de la Shoah

Le grand-père nazi pendu en 1947.
Le grand-père nazi pendu en 1947. - DR

De quoi est faite la résilience, théorisée par Boris Cyrulnik dans son célèbre Un merveilleux malheur  ? De la rencontre, notamment, d’un « inspirant » qui permet de sortir des rails de la honte, du malheur, d’une destinée familiale. Rainer Höss, le petit-fils du commandant du camp d’Auschwitz pendant trois ans et demi, l’un des artisans principaux de la Shoah, a eu cette chance de sortir des ornières de la honte intériorisée dans sa jeunesse.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct