Procès Roundup: un juge américain réduit drastiquement des dommages dus par Monsanto

Procès Roundup: un juge américain réduit drastiquement des dommages dus par Monsanto

Un juge américain a drastiquement diminué lundi le montant des dommages que Monsanto avait été condamné à payer en mars dans un procès mettant en cause son désherbant Roundup, la somme étant selon lui trop élevée malgré le comportement «répréhensible» du groupe.

Les dommages «punitifs», selon le terme juridique américain, ont été réduits de 75 millions à 20 millions de dollars par le juge de San Francisco Vince Chhabria, qui a estimé que le premier montant n’était «pas admissible constitutionnellement».

Le juge n’a en revanche pas accédé à la demande de Monsanto d’un nouveau procès, et n’a pas touché aux dommages destinés à compenser les dépenses de santé du plaignant, ses pertes économiques passées et à venir, ainsi que sa souffrance morale. Ces dommages s’élèvent toujours à environ 5 millions de dollars.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct