Négociations bruxelloises: Gwendolyn Rutten met la pression pour que le MR soit associé

Gwendolyn Rutten
Gwendolyn Rutten - Photo News

Les négociations bruxelloises auraient dû reprendre ce midi, au finish. Il ne reste que quelques petits points à trancher, avant d’entamer la discussion sur la répartition des compétences entre partis.

C’était sans compter un nouveau coup de frein de l’Open VLD. Pour rappel, ils se font les porte-voix du MR, qui souhaite rejoindre l’exécutif bruxellois. Les libéraux francophones seraient prêts à signer l’accord négocié, ces dernières semaines, par les six partis (socialistes, écologistes, Défi et Open VLD) quasiment sans l’amender.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct