Bombes nucléaires à Kleine-Brogel: quel intérêt pour la Belgique de garder ces armes sur son sol?

La Belgique doit faire face à ses engagements vis-à-vis de l’Otan.
La Belgique doit faire face à ses engagements vis-à-vis de l’Otan. - Belga

Dans un document, exposé par Ecolo-Groen et relayé mardi par La Libre et De Morgen, le sénateur canadien Joseph A. Day (du Parti libéral du Premier ministre Trudeau) écrit ceci, dans un projet de rapport pour la commission de la Défense et Sécurité de l’Assemblée parlementaire de l’Otan : « Dans le contexte de l’Otan, les Etats-Unis déploient à l’avant quelque 150 armes nucléaires en Europe, notamment des bombes à gravité de type B61, pour une utilisation sur des avions à capacité duale des Américains comme des Alliés. Ces bombes sont entreposées sur six bases (…) : Kleine-Brogel en Belgique, Büchel en Allemagne, Avinano et Ghedi-Torre en Italie, Volkel aux Pays-Bas et Inçirlik en Turquie. » Quel est l’intérêt de cette base belge, pour la Belgique et les Etats-Unis ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct