Johnny Clegg ne dansera plus avec les Zoulous

Pour Johnny Clegg, Nelson Mandela était un symbole très important
; C’est pour lui qu’il avait écrit en 1986 la chanson « Asimbonanga ». Avant de le rencontrer après la libération du leader de l’ANC.
Pour Johnny Clegg, Nelson Mandela était un symbole très important ; C’est pour lui qu’il avait écrit en 1986 la chanson « Asimbonanga ». Avant de le rencontrer après la libération du leader de l’ANC. - EPA.

C’est pour le trentenaire des Communautés européennes que l’on découvrait, sur la scène de la Grand’Place en juin 1987, Johnny Clegg. Vivant dans une Afrique du Sud toujours sous le joug de l’apartheid, il fait parler de lui en se produisant avec des musiciens noirs, se lançant avec eux dans des danses endiablées inspirées de la culture zouloue.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct