Robert Waseige, pour l’amour du 4-4-2 et du bon mot

SERAING, 03/08/2002
MATCH AMICAL STANDARD DE LIEGE - BORUSSIA MONCHENGLADBACH/VRIENDSCHAPPELIJKE WEDSTRIJD STANDARD LUIK - BORUSSIA MONCHENGLADBACH
MICHEL PREUD'HOMME & ROBERT WASEIGE
PICTURE BY NICO VEREECKEN
©PHOTO NEWS
<a href=http://www.photonews.be>www.photonews.be</a>
SERAING, 03/08/2002 MATCH AMICAL STANDARD DE LIEGE - BORUSSIA MONCHENGLADBACH/VRIENDSCHAPPELIJKE WEDSTRIJD STANDARD LUIK - BORUSSIA MONCHENGLADBACH MICHEL PREUD'HOMME & ROBERT WASEIGE PICTURE BY NICO VEREECKEN ©PHOTO NEWS www.photonews.be - Photo News

Waseige était ainsi fait, caractérisé – parfois jusqu’aux excès de la caricature – par les instantanés captés au vol par le grand public. Lequel, au fil des décennies, les imprimés dans la mémoire collective.

Robert Waseige était donc un peu tout à la fois. Il était cette robustesse incarnée par son physique trapu d’ancien défenseur, contrastant avec d’étonnantes fragilités, insoupçonnables, lorsqu’il ouvrait soudain son âme lors d’entretiens prolongés. Il était aussi ses saillies passées à la postérité, d’une férocité parfois carnassière. Il était également ces prévenances d’un autre siècle qui font le charme discret des véritables gentilshommes. Il était fatalement ses volutes de ses cigares auxquels il avait renoncé en fin de vie. Il était en fin de compte ses rondeurs qui bousculent ou amadouent au gré de ses humeurs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct