Défense: les Etats-Unis excluent la Turquie du programme F-35

Les présidents Erdogan et Trump lors de leur entretien au sommet du G20 à Osaka, le 29 juin dernier
: l’achat de missiles russes par Ankara a tendu les relations entre les deux alliés.
Les présidents Erdogan et Trump lors de leur entretien au sommet du G20 à Osaka, le 29 juin dernier : l’achat de missiles russes par Ankara a tendu les relations entre les deux alliés. - Reuters.

La sentence était inéluctable : prenant acte de la livraison le 12 juillet de batteries de missiles sol-air russes S-400 Triumph à la Turquie, les Etats-Unis ont exclu Ankara du programme F-35, ce chasseur de combat en cours de dotation parmi une petite dizaine d’Etats alliés de Washington (Japon, Australie, Canada, Norvège, Danemark, Pays-Bas, Italie, Royaume-Uni).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct