Philippe Gilbert: «Onze étapes, onze vainqueurs différents»

Philippe Gilbert: «Onze étapes, onze vainqueurs différents»

«  Je suis épaté par la ténacité du vainqueur de l’étape Caleb Ewan, qui depuis le début de ce Tour joue placé, ne rate aucun sprint, même celui de la bordure d’Albi pour tenter sa chance. La ténacité, c’est une règle d’or en sport, particulièrement sur une épreuve de trois semaines comme le Tour où on croit qu’il y a de la place pour tout le monde. La preuve, c’est à mon avis très rare : Ewan est le onzième vainqueur différent depuis le départ, c’est fabuleux et très intéressant pour le suspense.

Je constate surtout que Lotto-Soudal n’a jamais baissé les bras, car Ewan n’a pas été très chanceux jusqu’ici. Sa formation a toujours cru en lui et c’est absolument capital pour un sprinter de sentir soutenu, épaulé. C’est aussi une récompense pour mon ami Maxime Monfort et les bornes accomplies jusqu’à maintenant en tête du peloton. J’éprouve beaucoup de respect pour ce qu’il fait, son abnégation, son professionnalisme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct