Bruxelles: un accord rouge, vert, raisonnablement ambitieux

C’est Pascal Smet (OneBrussels), Elke Van den Brandt (Groen), Rudi Vervoort (PS), Zakia Khattabi (Ecolo), Laurette Onkelinx (PS), Sven Gatz (Open VLD) et Olivier Maingain qui ont présenté l’accord de gouvernement ce mercredi.
C’est Pascal Smet (OneBrussels), Elke Van den Brandt (Groen), Rudi Vervoort (PS), Zakia Khattabi (Ecolo), Laurette Onkelinx (PS), Sven Gatz (Open VLD) et Olivier Maingain qui ont présenté l’accord de gouvernement ce mercredi. - Belga.

Un accord de gouvernement, c’est un acte par lequel des élus s’engagent envers les citoyens, pour cinq ans. Au moment de sa rédaction, il peut être jugé à l’aune de son ambition et de ses priorités. A cet égard, le texte conclu par les six partis de la majorité bruxelloise affiche clairement les couleurs. Rouge et verte.

La ville se fracture, entre pauvres et riches, que relient de moins en moins ces classes moyennes tentées par l’exode urbain. Les indicateurs se dégradent : le nombre d’enfants qui vivent sous le seuil de pauvreté, la part des ménages contraints d’accepter des logements sous-dimensionnés ou dégradés, la proportion de parents qui renoncent à des soins de santé sont tous à la hausse.

Pour tenter de répondre à ces urgences sociales, la coalition régionale fait de l’accès au logement et à la santé, de la lutte contre le chômage ou la précarité des priorités.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct