Peste porcine africaine: le camp Lagland accessible aux tirs dès septembre

Une petite partie du camp Lagland sera de nouveau accessible.
Une petite partie du camp Lagland sera de nouveau accessible. - D.R.

La crise de la peste porcine africaine (PPA) a eu et a toujours des retombées lourdes en termes d’accessibilité à des milliers d’hectares forestiers. Si des bois communaux et privés sont depuis septembre dernier interdits à tout passage humain, hormis ceux liés à la recherche des carcasses de sangliers et à la chasse, le camp militaire de Lagland, situé entre Arlon, Châtillon et Vance, a lui aussi été complètement bouclé pour les mêmes raisons.

Manœuvres redirigées ailleurs...

Plus aucune manœuvre n’y a été organisée depuis lors, ce qui a impliqué de lourds changements logistiques pour les diverses troupes et écoles de l’armée qui ont dû, bon gré mal gré, se rabattre sur les camps d’Elsenborn, de Bourg-Léopold et de Marche-en-Famenne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct