Pool Is Cool, des «guerilla swims» à la reconnaissance régionale

« Pour moi, être au bord d’une piscine en plein air, c’est comme être à côté d’un terrain de foot. Il y a toujours une sorte d’atmosphère bien particulière. C’est quelque chose que tu ne peux pas recréer n’importe comment, comme avec une pléthore de bars, par exemple. C’est pour cela que je pense que chaque ville a besoin d’un endroit comme celui-ci, où les gens peuvent se rencontrer, se dévêtir… » Pour Louisa Vermoere, la baignade en extérieur, c’est bien plus qu’un simple loisir, c’est une vraie philosophie. Une vision que cette native de Gand partage avec son collègue Paul Steinbrück, avec qui elle est entrée pour la première fois en contact via les réseaux sociaux, en 2014. Ce dernier, débarqué de Berlin, ne pouvait lui non plus concevoir en arrivant à Bruxelles qu’une ville de cette ampleur soit privée d’un bassin extérieur, alors que ces espaces sont légion dans son pays natal.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct