Armes nucléaires: Reynders confirme qu’il ne confirme pas

Didier Reynders entend suivre la position de longue date de la Belgique
: motus.
Didier Reynders entend suivre la position de longue date de la Belgique : motus. - Belga.

Pas question de dévoiler à l’ennemi le détail de la localisation de nos arsenaux ou leur fiche technique précise : telle est la position commune en vigueur à l’Otan – et il ne fallait pas compter sur Didier Reynders pour mettre cette ligne de conduite en péril.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct