L’astronomie, une passion qui peut coûter (très) cher

Télescope ou lunette astronomique
? Le premier repose sur un système de miroirs, la deuxième sur un système de lentilles. Leur prix s’est largement démocratisé ces dernières années, grâce notamment aux Chinois qui dominent aujourd’hui le marché.
Télescope ou lunette astronomique ? Le premier repose sur un système de miroirs, la deuxième sur un système de lentilles. Leur prix s’est largement démocratisé ces dernières années, grâce notamment aux Chinois qui dominent aujourd’hui le marché. - DPA

L’adjectif qui lui est associé pourrait faire craindre le pire… Pourtant, on peut débuter dans l’astronomie sans vider entièrement sa tirelire. C’est en tout cas l’avis de Pierre-Patrick Rosillon, président du club BW Astronomie, qui conseille de se rendre dans un club spécialisé – il en existe une dizaine en Wallonie – avant de sortir sa carte bancaire. Le prix de la cotisation est souvent dérisoire : une dizaine, voire une quinzaine d’euros par an. « Mieux vaut ne rien acheter sans avoir été inscrit dans un club avant, car cela permet d’essayer les instruments des autres », recommande ce passionné. « Malheureusement, on voit beaucoup de gens qui achètent et qui sont déçus parce que cela ne correspond pas à leurs envies. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct