lesoirimmo

La pollution invisible du «binge-watching»

Netflix, le géant de la vidéo à la demande, représente en France près de 25
% du trafic sur le web.
Netflix, le géant de la vidéo à la demande, représente en France près de 25 % du trafic sur le web. - D.R

Faisons un pari. Ma main à couper que dans votre -ou plus probablement vos- boîte(s) e-mails, s’entassent des milliers de courriers électroniques laissés en jachère depuis des années. Négatif ? Voilà une bonne nouvelle pour la planète, car dans le cas contraire, envoyer des e-mails à la volée et sauvegarder infiniment ceux que l’on reçoit pollue bien plus qu’il n’y paraît. C’est qu’il faut les stocker, toutes ces données au chaud dans les boîtes de réception virtuelles. Et les centres de stockages (ou data center), bien réels eux, sont très énergivores en électricité, tant pour leur fonctionnement, que pour gérer leur refroidissement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct